Des bleus dans la police

Hervé était gestionnaire de fortune. Laurent, de père haïtien, était étudiant en droit. Lucas, passionné d'écologie, rêvait de s'occuper d'animaux sauvages. Personnalités atypiques aux caractères affirmés, ils ont une motivation commune pour s'engager dans la police. Comment vont-ils faire face, pour la première fois, aux petites infractions, aux tentatives de suicide, à une bagarre au couteau, à l'assistance aux SDF? Dans cet environnement où la violence et l'appréhension de la mort sont récurrentes, parviendront-ils, au fil des mois, à trouver le comportement adéquat, à gérer leurs émotions?

Festival: Visions du réel (Nyon)
Diffusion: RTS Télévision Suisse / TV5 Monde

 

Catalogue Visions du réel

Fils d’immigrés italiens, Hervé était gestionnaire de fortune. Laurent, de père haïtien, était étudiant en droit. Lucas, passionné d’écologie, rêvait de s’occuper d’animaux sauvages. Personnalités atypiques aux caractères affirmés, ils se sont finalement engagés tous trois dans la police. Portés par leurs illusions et avec le désir un peu naïf de se rendre utiles à la société, ils se retrouvent pour la première fois confrontés à un environnement où la violence et la mort sont récurrentes. Ils devront au fil des mois apprendre à adopter le juste comportement et à gérer leurs émotions.

Après avoir saisi les bleus dans leur cadre de vie respectif, François Yang nous plonge dans le quotidien du travail de la police genevoise. Le réalisateur se veut au plus près de ces hommes et nous montre que ce qui pourrait être dur ou violent, est pour eux d’une extrême banalité. Il n’y a pas de mise en scène inutile ou de courses-poursuites du genre «film policier» dans Des Bleus dans la police. Au contraire, la caméra est épurée, l’écoute et le regard attentifs, ce qui nous implique avec plus de force dans la nouvelle vie de ces bleus: un univers viril régi par une autorité toute militaire.

Grâce à la complicité qu’installe le réalisateur avec ses protagonistes, le film devient plus qu’un simple reportage, mais un témoignage évitant les préjugés sur les policiers. En effet, ceux-ci ne font pas qu’un travail répressif, ils se muent souvent en psycholo- gues ou en assistants sociaux. (ct)

 

Tribune de Genève – Thierry Mertenat

Ils se prénomment Hervé, Laurent et Lucas et partagent à peu près le même âge que celui qui les accompagne caméra au poing. A n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Au reportage à la carte, le cinéaste préfère l’immersion dans la durée. Le résultat est à la mesure de la confiance accordée par l’état-major tout au long du tournage. Six mois de vie commune à même la rue. Car c’est la rue qui déniaise, instruit et forme le futur représentant de l’ordre public. C’est d’abord cela que raconte Des bleus dans la police, avec une franchise inhabituelle. Les trois aspirants n’ont pas des gueules de premier de classe. Ils découvrent simplement, à coups de réquisitions, la réalité de leur ville. Et celle-ci se montre à chaque fois plus imprévisible que les conseils des maîtres de stage. Plus tragique et drôle aussi.

L’humour surgit au détour d’une négociation à rallonge sur le seuil d’un voisin trop bruyant; la peur de l’inconnu s’insinue dans l’évocation des levées de corps, de ces flagrants délits de suicide, passage obligé d’un apprentissage qui se discute, les jours de repos, autour de la table familiale.

Rien ne semble échapper à ce documentaire exact et de bout en bout humain. Qui filme Genève jusque dans ces aubes fatiguées où deux gendarmes remontent le quai des Bergues en rêvant de manger un gaspacho de crabes. «Il va faire beau aujourd’hui», lâche l’un d’eux, les pieds dans la vraie vie.

L’âme du tigre
Long-métrage
Fiction
L’âme du tigre
Mooncake
court-métrage
Fiction
Mooncake
Démarches nuptiales (à l’école du couple)
60'
Documentaire
Démarches nuptiales (à l’école du couple)
Above the ground / Hello
1' HD
Travaux divers
Above the ground / Hello
Rêve de Chine
54 ' - HD
Documentaire
Rêve de Chine
Des bleus dans la police
56' HDCAM
Documentaire
Des bleus dans la police
Mariage en afrique
52'
Documentaire
Mariage en afrique
One magic evening
10' - film
Fiction
One magic evening
Ein Schönes Lied
3' video
Travaux divers
Ein Schönes Lied
8 ans, 10 minutes
6', film
Fiction
8 ans, 10 minutes