L’âme du tigre


Synopsis
Alex Chen et son amie Eloane partent faire de l’escalade en montagne. Mais ce qui commence par des vacances en amoureux se termine de façon abrupte lorsqu’Alex apprend le décès de son frère, Jun. De retour dans le quartier chinois de Paris, Alex tente de découvrir ce qu’il lui est arrivé. Sa mère française s’enfonce dans son deuil tandis que son père d’origine chinoise refuse de lui donner des explications. La veillée traditionnelle débute, et Alex doit faire face à ses proches ainsi qu’à une culture qui lui est totalement étrangère.

After his brother’s death, thirty-something Alex finds himself dealing with a family history, which forces him to give up his carefree life and face his own responsibilities.

Avec Frederic Siuen, Audrey Bastien, Xin Wang,
Marianne Basler, Bing Yin, Shue Tian, Yves Yan

Festivals: Zurich Film festival, FIFF Festival international francophone de Namur (1st feature competition), Solothurner film festival, New York City independent film festival 2017, Los Angeles Asian Pacific film festival (best cinematography award)

Facebook page
IMDB page
Site de la production

Presse

Lire les extraits de presse

François Yang passe brillamment le cap du premier long-métrage avec ce film qui tient du drame familial et du thriller tout en portant un regard quasi documentaire sur une com- munauté rarement montrée au cinéma autour d’un trio d’excellents premiers rôles (dont la séduisante Xin Wang qui fait chavirer les sens du héros), les autres comédiens chinois apportent une touche supplémentaire d’authenticité à ce lm qui évoque sans lourdeur la difficulté pour un jeune homme tiraillé entre deux cultures de se forger sa propre personnalité.
Article dans La Liberté, Eric Steiner

C’est peu dire que ce film-là nous plaît. Sombre, tendu comme un thriller urbain. Pudique, bouleversant comme le sont les chroniques familiales les plus subtiles. Drôle, fort, touchant, intime comme les histoires d’amour. (…) Mission accomplie, le spectateur est touché en plein cœur.
Critique dans Le Matin, Jean-Philippe Bernard

Avec son premier long métrage, François Yang invite les générations à se pencher sur le devoir de la transmission de la mémoire. A travers un personnage découvrant tardivement la culture de son père, L’Ame du tigre touche juste et reste en tête.
Critique sur Clap.ch, Rémy Dewarraz

Ce long-métrage esthétiquement maîtrisé, (…) convainc avant tout par sa propension à entremêler plusieurs genres – d’être un drame familial mais de se permettre en même temps d’emprunter au polar – et à passer de la petite à la grande histoire.
Article dans Le Temps, Stéphane Gobbo

La mort d’un frère précipite ici la quête identitaire, le deuil passant par des secrets familiaux ou politiques, des va- riantes de jeu social. Hormis quelques scories de jeunesse, ce premier film se démarque par un ton qui traite avec pudeur des rêves cabossés.
24 heures, Cécile Lecoultre

A 30 ans, Alex (Frédéric Siuen) se sent Français. Il ne parle même pas la langue de ses parents, Chinois. La mort de son frère le confronte brutalement aux traditions de ses ancêtres et à une histoire familiale compliquée. Alex est secoué dans son identité. Ce thème, le Suisse François Yang l’aborde habilement sur le mode du thriller.
20 minutes, Catherine Magnin

Un film qui impressionne par sa grande maîtrise formelle et la profondeur des sentiments qu’il distille…
Portrait dans Le TempsStéphane Gobbo

Comment les coutumes traditionnelles peuvent poser problème dans notre société est évident dans L’ÂME DU TIGRE du Suisse François Yang, lorsqu’un trentenaire est rappelé de vacances dans les montagnes après le décès de son frère. Le processus de deuil se déroule selon les anciens rites chinois, qui sont aussi étrangers à Alex que pour le spectateur moyen. La mère est proche d’une dépression nerveuse, parce que les membres chinois de la famille sont venus s’installer à la maison, de leur propre gré, parce que l’usage le veut ainsi. Incorporant un élément de thriller, une ancienne querelle datant de la révolution culturelle, permet de sauver l’ensemble de cette fin triste. Un début fort et magnifiquement exécuté.
Article dans Filmmagie Magazine, Zeno Cornelis

Un drame familial énigmatique. Un jeune homme tente d’élucider la mort de son frère et s’attaque à son histoire familiale. Le metteur en scène suisse d’origine chinoise François Yang traite dans son premier long-métrage de sa propre expérience – et touche le public. (…) L’acteur principal Frédéric Siuen réussit à rendre l’histoire si impressionnante et poignante que “L’âme du tigre” ne laissera pas le public de marbre.”
Zürcher Studierendenzeitung, Janine Heini

“Il y a plusieurs œuvres dans le programme, qui n’auraient pas besoin d’être ghettoïsées pour retenir l’attention. “L’âme du tigre” de François Yang né en 1978 à Fribourg est un tel cas. Le réalisateur d’origine chinoise travaille sur sa propre histoire familiale, de sombres secrets et mensonges à l’époque de la Révolution culturelle, mais surtout témoigne des efforts interculturels que doivent accomplir ensemble un homme chinois, sa femme française et son fils qui a grandi entre les cultures. Le film va bien au-delà de son expérience personnelle et aurait bien été dans la compétition principale, comme la figure de proue d’un milieu urbain, polyglotte, suisse et comme un antidote aux visions nombrilistes de nombreux autres films.”
Article dans la NZZ, Susanne Ostwald

 Le premier film d’inspiration autobiographique du réalisateur fribourgeois François Yang est un drame familial tout en subtilité, dans lequel se heurtent cultures, secrets de famille et tabous.
ZURICH FILM FESTIVAL

 

Interviews
Interview dans la Tribune de Genève
Interview en direct La Télé
Interview ZFF Talks Francois Yang talks about The Soul of the tiger

Générique

Avec: Frédéric Siuen, Audrey Bastien, Xin Wang, Bing Yin, Marianne Basler
Réalisation: François Yang
Producteur: Xavier Grin
Scénario: François Yang, Marcel Beaulieu
Directeur de la photographie: Daniel Miller
Chef monteur: Daniel Gibel
Musique originale: Benjamin Violet
Prise de son: Jürg Lempen
Montage son: Gabriel Hafner et François Musy
Mixage: Franco Piscopo
Co-Producteur: Joseph Rouschop
Producteur exécutif: Philippe Lacôte
Production: P.S. Productions, Tarantula Belgique, Banshee Films
Distribution Suisse: Frenetic Films AG

Genre : Long-métrage fiction, drame
Durée : 91 min
Format Image: 2.35
Format Son: 5.1
Année de production: 2016
Coproduction Suisse / France / Belgique
Version: VO Français – mandarin,  s.-t. anglais

ADT_Alex-Eloane2 copy

Alex-lili

Alex bus

ADT Mère

L’âme du tigre
Long-métrage
Fiction
L’âme du tigre
Mooncake
court-métrage
Fiction
Mooncake
Démarches nuptiales (à l’école du couple)
60'
Documentaire
Démarches nuptiales (à l’école du couple)
Above the ground / Hello
1' HD
Travaux divers
Above the ground / Hello
Rêve de Chine
54 ' - HD
Documentaire
Rêve de Chine
Des bleus dans la police
56' HDCAM
Documentaire
Des bleus dans la police
Mariage en afrique
52'
Documentaire
Mariage en afrique
One magic evening
10' - film
Fiction
One magic evening
Ein Schönes Lied
3' video
Travaux divers
Ein Schönes Lied
8 ans, 10 minutes
6', film
Fiction
8 ans, 10 minutes